Se perdre pour mieux se retrouver

par Marie-Hélène Couette, le 16 juin 2016

Qu’est-ce qui vous passionne, qui vous permet d’être en harmonie avec vous-même, qui vous permet d’être heureux? Trop souvent, j’entends des histoires de gens qui ont des regrets, qui disent être passés « à côté ».

« J’ai toujours voulu le faire, mais je n’ai jamais eu l’occasion »

C’est quelque chose que je me suis promis ne jamais dire. Si je veux quelque chose, je vais tout faire pour l’avoir.

J’ai deux grandes passions : les voyages et l’entrepreneuriat. Dans l’intention de me créer une vie sur mesure, j’ai commencé il y a quelques années à réfléchir à comment je pourrais joindre ces deux aspects dans mon quotidien. J’ai donc créé Mogingo en pensant à un modèle d’affaire qui s’exécuterait partiellement à distance, me permettant ainsi d’entreprendre le tout en voyageant! Je vous partage aujourd’hui ma première expérience d’entreprise nomade.

Passer des paroles à l’action

Il est beaucoup plus facile de penser que d’agir. Quand on se lance en affaires, tout est à bâtir et on n’a plus le temps pour autre chose. Les clients, les fournisseurs, la banque, le réseautage… Et hop, disparu le temps pour soi. C’est tout à fait normal! Par contre, c’est dangereux de s’y perdre. Une fois enseveli sous une bonne couche de mauvaises habitudes, ça devient quasiment impossible de s’en sortir.

Par peur de m’enfoncer dans ce gouffre, j’ai pris la décision ce printemps de ne pas attendre trop longtemps avant de faire un premier voyage, même si cela me coûtait toutes mes économies ou que ça me donnait un peu de fil à retordre. En prenant une telle décision, j’ai tout mis en place progressivement afin d’être en mesure de quitter Québec pour deux semaines et ainsi prendre le temps nécessaire pour recharger mes batteries.

Rester raisonnable

Bien que ma passion soit le voyage, il faut une période d’essai à tout. Je n’ai donc pas décidé d’aller très loin, mais plutôt de partir deux semaines dans les Maritimes, région du Canada que je n’avais pas encore visitée.

Pourquoi cette destination? Bien que le budget et la compagnie ont été de bons arguments, c’est surtout une décision stratégique pour mon entreprise qui a justifié mon choix. En restant au pays, c’était très simple de conserver l’accès au réseau de téléphonie et de données. En plus, quoi de mieux que plusieurs heures de route pour faire du rattrapage dans les dossiers?

Être réaliste

En toute honnêteté, ce ne sera certainement pas un voyage des plus relaxants. Bien que je réserve une place au plaisir, je savais que je consacrerais une bonne partie de mon temps à mon entreprise. Est-ce que ça ruine mon voyage? Pas du tout! C’est beaucoup plus agréable de se réveiller sur le bord de l’eau que chez soi.

Est-ce que ça met en danger mon entreprise? Non plus! J’ai pris soin avant de partir de déléguer à mon entourage les actions qui se devaient d’être faîtes en personne. Pour les projets en cours, je demeure disponible pour mes clients et je m’assure de respecter les délais convenus avec ces derniers.

Faire une rétrospection

Profiter de ses passions, c’est plus qu’une occasion de se faire plaisir, c’est surtout un moment pour se retrouver. En sortant de sa routine, on arrive à faire le point et jeter un regard extérieur sur notre situation. De mon côté, ça fait seulement quelques jours que je suis partie et j’ai déjà une tonne de choses que je souhaite réviser à mon retour!

Si vous avez de la difficulté à voir comment vous pourriez prendre un congé à temps partiel de votre entreprise, c’est qu’il est temps de vous arrêter un instant et de vous faire un plan. C’est en vous organisant à l’avance que vous serez en mesure de réellement restructurer votre vie professionnelle en fonction de vos ambitions et aspirations personnelles.

Vous faudrait-il un coup de main pour réussir à prendre des vacances? Mogingo peut certainement vous aider à concentrer vos efforts sur ce qui vous rapporte vraiment en prenant en charge ces tâches qui vous encombrent.

Pour en savoir plus : www.mogingo.com

Mon itinéraire :

  • 3 nuits à St-John (Nouveau-Brunswick)
  • 1 nuit à Moncton (Nouveau-Brunswick)
  • 3 nuits à Charlottetown (Ile-du-Prince-Édouard)
  • 4 nuits à Sydney (Nouvelle-Écosse)
  • 3 nuits à Halifax (Nouvelle-Écosse)