7 raisons pour changer de fournisseur

par Marie-Hélène Couette, le 28 juillet 2016

Choisir un fournisseur, ça se compare à une nouvelle relation amoureuse. Au début, c’est la lune de miel, tout va bien, les affaires sont bonnes. Ensuite, la routine s’installe, puis vient la récurrence, la stabilité. Finalement, une situation difficile fait surface et advient deux possibilités : ça passe ou ça casse. Bien souvent, c’est dans les moments les plus durs qu’on réalise qui sont nos meilleurs alliés. Pourtant, pas besoin d’attendre de rencontrer un obstacle pour évaluer cela. Vous pourriez vous sauver bien des ennuis en vous détachant tout de suite de votre fournisseur pour en choisir un qui saura vous supporter, et ce, dans toutes les situations.

1. Il n’est pas un professionnel

Quand vous décidez d’externaliser une partie de vos activités, c’est certainement afin d’avoir accès à des ressources que vous ne possédez pas déjà. En échange de votre argent, vous souhaitez recevoir un service professionnel. Alors pourquoi n’avez-vous pas vérifié, avant de signer le contrat, si votre nouveau fournisseur rencontrait les critères suivants?

  • Fiabilité dans la livraison
  • Rapport qualité-prix
  • Service robuste
  • Communication claire
  • Sécurité financière
  • Approche de partenariat

2. Il ne comprend pas votre besoin

Puisque vous êtes un client de rêve, vous définissez toujours dans les moindres détails vos besoins à votre fournisseur. Et, bien entendu, il vous dit avec assurance qu’il n’y a pas de problème, et que le tout sera fait. Malheureusement, ce qu’il vous livre est, pour ainsi dire, décevant. Ce n’est pas mauvais, mais définitivement pas à la hauteur de vos attentes. Quand vous adressez l’enjeu, il vous dit que ce n’était pas clair, que vous auriez du être plus précis ou encore qu’avoir su, il n’aurait pas exécuté ce mandat. Vous savez qu’elle est en fait votre plus grande erreur? De ne pas avoir validé qu’il avait bien compris votre demande et qu’il était effectivement en mesure de faire le travail.

3. Il ne vous écoute pas

À l’inverse, il en a trop fait. Il a voulu vous impressionner ou encore mettre la barre haute, mais, dans tous les cas, c’est bien plus que ce que vous vouliez. Et maintenant, vous recevez la facture. Est-ce que la portée du travail était bien établie? Aviez-vous imposé vos limites, tant au niveau du travail que du budget? La communication, c’est la solution à tous les maux. Si votre fournisseur actuel n’est pas capable de bien communiquer ou d’écouter attentivement, il est temps de vous en débarrasser.

4. Il demande l’exclusivité

Oui, il a accepté de vous faire un bon prix. Oui, il fait bien le travail et vous avez une grande confiance en lui. Oui, il connaît bien votre entreprise et a un grand soucis du travail bien fait. Cependant, si demain matin il devait mettre fin à ses activités? Avez-vous un plan B? On dit souvent qu’il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier lorsqu’on investi de l’argent, et c’est la même chose au niveau de relations d’affaires. La confiance, c’est super, mais, dans une situation imprévue, ça garantie pas la protection de tout ce que vous avez bâti.

Optez donc pour un nombre restreint de fournisseurs. Cela vous permet d’avoir une sécurité, d’une part, et d’autre part, de négocier de bons prix auprès de vos fournisseurs. Le fait d’alterner permet également de développer des relations basées sur les bonnes affaires plutôt qu’uniquement sur une bonne entente.

5. Il est beaucoup moins cher que les autres

Depuis quand est-ce qu’un bas prix est gage de qualité? Oui, certains fournisseurs arrivent à être très compétitifs sur certains produits ou services, mais je vous conseille de douter d’un fournisseur qui s’avère toujours le moins cher. Si les matières premières et les lois sont les mêmes pour tout le monde, il doit y avoir une coupure quelque part qui justifie des prix aussi bas. Assurez-vous que ce ne soit pas dans la qualité des matériaux ou du service! Un bon fournisseur peut charger autant ou plus cher que les autres, mais il accepte souvent de négocier avec ses clients s’il croit en leur relation d’affaires.

6. Il était facile à trouver

Trouver un bon fournisseur demande du temps. Ce n’est pas quelque chose qui se fait à l’aide d’une recherche de 5 minutes sur Google. On peut trouver des fournisseurs de plusieurs façons : références, annuaires, associations professionnelles, réseautage, etc. Si vous n’êtes pas prêt à accorder du temps à la recherche, vous acceptez de vous exposer au risque de tomber sur un moins bon fournisseur possédant un bon budget de publicité.

7. Vous ne le connaissez pas

Peu importe avec quel fournisseur vous collaborez, vous allez être en contact avec un humain à un moment ou à un autre. Le connaissez-vous? Vous connaît-il? Ces questions peuvent sembler simple, mais pourtant elles sont importantes afin de bâtir une relation de confiance. Bien entendu, on ne parle pas ici de se connaître au niveau de la vie personnelle. Comment avez-vous entendu parler de son entreprise? Posez des questions dans votre réseau d’affaires. Demandez des références, des exemples de réalisation. Vous le faîtes déjà lorsque vous embauchez un employé, pourquoi ne pas le faire quand vous choisissez un partenaire?

Est-ce que je dois changer de fournisseur?

Si ces arguments ont provoqué un doute dans votre esprit, tant mieux! Maintenant, il est temps de prendre le temps de faire le point sur vos pratiques actuelles. Pourquoi pas une évaluation de rendement de vos fournisseurs? Vérifiez s’ils correspondent ou non aux critères présentés et à ceux qui vous tiennent à coeur. Si ce n’est pas le cas, il serait peut-être temps de partir à la recherche.

Vous n’avez pas le temps de chercher des fournisseurs? Chez Mogingo, on fait de notre mieux pour vous faciliter la vie. Du recrutement à la gestion, on peut très certainement vous donner un coup de main dans votre entreprise ou votre projet!

Pour en savoir plus : www.mogingo.com